Psychomotricité : la Province de Hainaut offrira des solutions à ses étudiants

Non reconnaissance du bachelier en psychomotricité comme donnant accès à une profession de santé

psychomotLa Haute Ecole provinciale Hainaut-Condorcet et son pouvoir organisateur, la Province de Hainaut, se trouvent impactés par la non-reconnaissance récente du bachelier en psychomotricité comme donnant accès à une profession de santé.
La décision prise par le comité national des professions paramédicales et confirmée par la ministre fédérale de la santé plonge dans la difficulté les formations paramédicales organisées par Condorcet. Mais, plus fondamentalement, elle porte atteinte au parcours individuel de centaines d’étudiants hainuyers ayant, de bonne foi, opté en faveur d’un cursus proposé en bonne et due forme par les hautes écoles sur base des habilitations octroyées par la Fédération Wallonie-Bruxelles. Pour la seule Haute Ecole Hainaut Condorcet, cette mesure touche 189 étudiants dont 49 sont diplômables cette année, une septantaine se trouvant déjà sur le marché du travail.
Cette situation, dont Condorcet n’est nullement responsable et sur laquelle la haute école n’a aucune prise, est considérée par le pouvoir organisateur provincial comme parfaitement regrettable. Elle biaise le parcours de jeunes engagés avec enthousiasme dans une formation innovante. Elle ignore par ailleurs, la nécessité, clairement établie, d’une formation en psychomotricité au cœur d’un secteur paramédical en pleine évolution. Tant les professionnels de la santé sollicités par les hautes écoles à ce propos que l’Institut supérieur de la rééducation psychomotrice ont d’emblée soutenu l’organisation de cette filière dont la spécificité est évidente par rapport à d’autres sections telles que la kinésithérapie, l’ergothérapie ou la logopédie, par exemple.
Constatant que les premières promotions de psychomotriciens ont abouti à un taux d’emploi non négligeable (37,2% dans les six mois suivant l’obtention du diplôme) et que l’évolution des offres en France continue à croître, la Province de Hainaut en appelle à la poursuite d’une négociation entre la Fédération Wallonie-Bruxelles et le fédéral pour conférer à la formation de psychomotricien un réel avenir, conforme à la réalité de l’espace francophone et aux besoins de sa population. Le statut juridique du psychomotricien et le remboursement de ses prestations par l’INAMI doivent, pour la Province de Hainaut, faire l’objet d’un véritable agenda de discussion.

Des solutions à court terme et une formation maintenue

Mais dans l’attente et vu la situation pénible vécue par ses étudiants, ses diplômés et ses enseignants (représentant un équivalent de 6,6 ETP sur son site de Tournai), la Haute Ecole Hainaut-Condorcet étudie toutes les possibilités qui s’offrent à elle à court terme. L’organisation de passerelles vers des sections paramédicales voire pédagogiques figure parmi les options. La Haute Ecole entend aussi permettre une réintégration facilitée de ses diplômés le souhaitant vers d’autres cursus.
Mais la Haute Ecole et son pouvoir organisateur continuent à croire dans le potentiel de la formation spécifique en psychomotricité et les débouchés qu’elle offre dans les crèches et les écoles notamment, en dehors d’une reconnaissance de la profession par le secteur de santé,. La volonté est donc bien à ce stade de maintenir la filière en informant l’ensemble des acteurs du contexte restrictif actuel mais également des vraies perspectives qu’elle néanmoins permet d’envisager.

A propos Dialogue Hainaut

Dialogue Hainaut : la seule façon d’être informé partout et tout le temps de ce qui se passe dans votre Province ! Reportages, vidéos, photos, news...
Cet article a été publié dans A LA UNE. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s